Recherche

Découvrir

Les fêtes de Gayant de retour à Douai

Après deux ans d'absence, les fêtes de Gayant reviennent dimanche 10 juillet ! Les célèbres géants, fêtés à Douai depuis 1530, attirent près de 100 000 personnes pour plusieurs jours de festivités familiales.

La plus célèbre famille de géants

Imaginez les rues de Douai, paisible cité du Nord au riche patrimoine industriel et architectural, remplies de monde, durant près de deux semaines. Imaginez voir défiler, à travers ces mêmes rues, un couple de géants, Monsieur Gayant et Marie Cagenon, avec leurs trois enfants, Jacquot, Fillon et Binbin. Imaginez encore un lâcher de pigeons, un lancer de bonbons, une foule bigarrée et déguisée, le tout au son d’une fanfare et des tambours.

 

Si vous avez réussi à vous former une image à partir de ces éléments, soyez assurés d’une chose : celle-ci ne pourra jamais se rapprocher réellement de ce que sont les Fêtes de Gayant pour les Douaisiens et ceux qui y participent ! Bien plus que des festivités, elles sont avant tout une tradition pluriséculaire, fierté de la ville, du Douaisis et du Nord. Elles sont de même le précieux témoignage de la volonté de protéger, de faire vivre ces rites ancestraux, de respecter aujourd’hui ce qui se fait depuis avant-hier, avec fierté et grande pompe.

 

C’est à juste titre que ces géants attirent les foules d’année en année : les fêtes de Gayants sont parmi les plus réputées pour leur ambiance, leur atmosphère, cette impression de douce folie qui paraît recouvrir Douai, autant pendant les trois jours de procession que pour le reste des festivités attenantes. Sourires aux lèvres, à la bouche une chanson (ou un refrain), les jambes dansant, participer aux fêtes de Gayant est une occasion unique de célébrer le Nord dans toute sa beauté, son originalité, son unicité !

Les fêtes de Gayant, en quelques repères

C’est la nuit du premier dimanche suivant le 5 juillet que se réveillent la famille Gayant et ses cinq géants. Durant trois jours, elle va parader dans les rues de Douai, accompagnée par le sot des canonniers (un drôle de personnage un peu centaure, pas mal cheval) et la roue de la fortune (une figure traditionnelle inspirée du jeu de tarot).

 

Ils vont ainsi aller jusqu’à l’hôtel de ville où la corporation des porteurs (de géant !) est accueillie et honorée. S'ensuit une nouvelle promenade aboutissant au traditionnel rigodon des géants : une danse typique qui demande bien des efforts aux porteurs chargés de faire se trémousser les géants, sur des notes jouées par l’orchestre de Douai. Puis le cortège repart l’après-midi pour de nouvelles aventures !

 

La tradition veut également que les enfants des Géants rendent visite aux habitants de différents quartier le lundi matin avant de circuler de nouveau dans les rues de Douai, jusqu’au mardi soir où, épuisés par une légitime fatigue, la famille Gayant retourne en sa demeure de la rue de Lambres pour une année de repos bien méritée !

En 2022

Cette année, le 5 juillet tombant un mardi, c’est donc le dimanche 10 juillet que vont se réveiller les Géants avant d’entamer les trois jours de procession, jusqu’au mardi 12 juillet. Inutile de vous dire qu’il vaut mieux s’y prendre très tôt pour trouver un hébergement à Douai même aux alentours des fêtes de Gayant, étant donné l’affluence passée (et attendue).

 

N’hésitez donc pas à étudier les offres de proximité : une belle opportunité de découvrir le reste du Nord avec votre séjour dans le Douaisis !

 

Consultez le programme des Fêtes de Gayant 2022

De ecarru

Publié le 28 juin 2022